Les prix et matériaux pour refaire sa toiture

Vous cherchez à connaître les coûts pour le replacement de votre toiture? Vous êtes à la bonne place!

Soumission Gratuite et Sans Engagement

Lorsque les travaux de rénovation ne suffisent plus pour maintenir votre toiture en parfait état, une réfection s’impose. Vous devez alors opter pour une structure de qualité constituée de matériaux durables qui sera mise en place par un spécialiste en la matière. Au niveau du budget, vous devez prendre en compte les prix et les matériaux y afférents. Tour d’horizon. 

Refaire son toit : connaître les différents types de toiture

Toiture en bardeaux

Les modèles récents contiennent uniquement des substances inorganiques. Ceux proposés sur le marché sont très variés et vous aurez un large choix de couleurs et de styles.

Le poids est un critère important pour déterminer la durabilité de la toiture en bardeaux. Ce type de recouvrement dure généralement 15 à 20 ans, mais les modèles plus lourds peuvent tenir jusqu’à 30 ans. Dans tous les cas, il faut faire la distinction entre toiture en bardeaux d’asphalte et en bardeaux de bois.

Si vous envisagez de refaire votre toiture en bardeaux d’asphalte, il est important de prévoir sa protection contre les rayons de soleil qui pourraient occasionner des fissures. Il est donc essentiel de bien positionner le gravier sur la membrane.

D’un autre côté, votre toiture en bardeaux d’asphalte résiste mieux à l’humidité et ne requiert pas d’entretien minutieux. Par contre, il faut appliquer régulièrement une couche de teinte pour l’entretenir. Toutefois, elle est plus résistante.

Toiture en ardoises

Composée de pierres naturelles apportant une touche d’élégance à votre maison, elle est fréquemment utilisée pour la réparation toiture à Montréal. Ce type de recouvrement a l’avantage d’être incombustible et imperméable. Refaire une toiture en tuiles d’ardoise garantit une longévité de votre structure jusqu’à 75 – 150 ans.

Ces modèles sont généralement lourds et fragiles et requièrent un entretien périodique. Pour refaire une toiture en ardoises, il faut toujours tenir compte de sa fragilité, car elle risque de se casser sous le poids d’un homme.

Toiture en tôle

Elle peut avoir un aspect ondulé ou plié. Vous n’aurez pas de grande difficulté à l’entretenir. Le ferblantier à Montréal préfère généralement ce modèle plutôt qu’une toiture en bardeaux, car l’acier supporte plus la neige que l’asphalte. De plus, la tôle est recyclable.

Par contre, ce modèle résiste moins à la corrosion de l’air salin et à l’électrolyse. Vous devez aussi la repeindre avec une teinte à base de PVC, de polyester ou de polyuréthane pour augmenter sa durée de vie au-delà d’un demi-siècle. Côté confort, il faut s’attendre à un bruit plus ou moins prononcé durant la pluie.

Toiture plate

Ce revêtement en membranes mono-couche ou multi-couches peut être en asphalte ou en élastomères. Il est parfois utilisé pour refaire sa toiture pour une maison sise dans un cadre urbain.

Ce type de toit peut être constitué de bois, de métal ou de béton. Dans tous les cas, le dispositif doit assurer une parfaite étanchéité pour éviter l’infiltration de l’eau de pluie.    

Toiture en élastomères

L’inspection de toiture à Montréal recommande parfois la toiture en élastomère en raison de sa grande résistance aux intempéries. Par ailleurs, il est possible de l’installer à n’importe quelle période de l’année.

Sa composition étant faite d’asphalte, elle n’est donc pas recyclable. La réfection d’une toiture en élastomères doit être confiée à un spécialiste pour éviter le risque d’incendie.

Toiture végétale

Si vous comptez ajouter une terrasse sur le toit, il est plus avantageux de recouvrir votre maison d’une toiture végétale. Il en existe des modèles extensifs, soit sans jardin et des modèles intensifs, avec jardin. Ainsi, vous pouvez faire des petites plantations sur votre toiture végétale intensive.

Elle permet entre autres de laisser une bonne empreinte écologique. Elle se distingue par son côté esthétique, mais elle est surtout avantageuse en raison de sa grande résistance aux vents, à l’humidité et à la neige. Avec un bon entretien, la toiture verte peut durer jusqu’à 30 ans.

Les matériaux utilisés pour chaque type de toiture

Asphalte ou bois pour la toiture en bardeaux

La toiture en bardeaux contient soit de l’asphalte, soit du bois. Refaire une toiture en bardeaux d’asphalte garantit la résistance de votre toit à l’humidité. Pourtant, il faut régulièrement les remplacer pour garder le bon état de la toiture. D’ailleurs, ces matériaux accordent une installation pratique.

Les bardeaux de bois ressemblent à des planchers disponibles en plusieurs essences. Ils sont extra-imperméables, mais sont moins conseillés pour prévenir l’incendie. Les bardeaux de bois lissés sont à repeindre tous les 5 ans, et les bardeaux rugueux, tous les 15 ans.

Métal, aluminium ou cuivre pour la toiture en tôle

La tôle pour toiture est faite de métal, d’aluminium ou de cuivre. Ce matériau ne rouille pas à l’épreuve des intempéries et possède une durée de vie illimitée avec un bon entretien. Il a l’avantage d’être recyclable. Pour la tôle en aluminium, le recyclage peut même se faire à 100 %.

Cette feuille de fer peut être plus ou moins épaisse et son étanchéité détermine sa qualité. Quant à sa couleur et sa souplesse, vous êtes libre de choisir celles qui vous conviennent parmi une multitude de modèles. La toiture en tôle est incombustible et souvent assez légère.

Gravier, TPO ou EPDM pour la toiture plate

Des matériaux composés de membrane d’asphalte multicouche ou gravier peuvent être utilisés pour une toiture plate. L’asphalte liquide est mélangé avec du feutre et l’ensemble est ensuite recouvert de gravier. Ce type de matériaux résiste mieux au soleil que le goudron, anciennement utilisé dans la toiture plate. Cependant, il est toujours possible que des fissures surviennent avec le temps. 

Il existe aussi la toiture plate élaborée à partir de thermoplastiques polyoléfines ou TPO à base de vinyle. Les autres modèles plats contiennent du caoutchouc synthétique à l’intérieur d’un terpolymère éthylène-propylène-diène ou EPDM. Ces matériaux sont durables, légers et ne retiennent pas les moisissures. Ils résistent mieux à toutes les conditions climatiques.

Toiture en élastomère

Pour ce type de toiture, on utilise un matériau composé de membrane double de bitume modifié. Les couvreurs préfèrent l’installer en raison de son fini plus uniforme. L’élastomère peut servir aussi de sous-couche à un bardeau d’asphalte ou de recouvrement d’un toit plat à cause de sa longue durée de vie. Ce matériau est également pratique pour refaire la toiture d’un garage.

Matériau écologique

La toiture végétale est faite à partir de matériau écologique nécessitant un grand entretien. Avec ce type de revêtement, la maison est réchauffée naturellement et l’isolation du toit est décuplée. Vous êtes donc à l’abri des pollutions et des bruits extérieurs parfois gênants.

Les prix et matériaux pour refaire sa toiture

Toiture en élastomère et toiture végétale

Si vous voulez refaire la toiture de votre garage, le prix de la membrane élastomère nécessaire varie entre 8,50 à 14 $ environ par pied carré. Le coût pour refaire une toiture peut facilement dépasser les 20 000 $ pour une surface excédant les 1 500 pieds carrés. Une maison agrémentée de ce type revêtement serait sans doute originale, mais il faudra y mettre le prix pour en profiter. 

Pour une toiture végétale, le prix estimatif d’un modèle extensif est de 15 à 25 $ par pied carré, tandis qu’un modèle intensif vous est proposé aux environs de 40 $ par pied carré. À noter que le coût de l’installation implique plusieurs éléments à savoir : la pose des membranes, le système de drainage et de rétention de pluie sans oublier les végétaux.

Le coût d’une réfection de toiture

Les dépenses incluent le prix du toit et le coût de la main-d’œuvre pour la réfection. Un couvreur professionnel peut établir un devis après avoir constaté l’état des lieux.

Le tarif d’une toiture en bardeaux

Une toiture en bardeaux coûte aux environs de 3 à 5 $ par pied carré. Le prix pour refaire une toiture en bardeaux d’asphalte varie en fonction de la surface à recouvrir et de la complexité du travail.

Pour un bungalow typique avec une toiture en pente, il faut prévoir 4 000 à 6 000 $ pour refaire sa toiture en bardeaux d’asphalte. Pour une maison à étage, les travaux coûtent entre 5 000 à 7 000 $. Et si vous voulez refaire la toiture de votre maison de prestige, prévoyez entre 9 000 et 17 500 $.

Le budget pour refaire une toiture en ardoises

Le coût pour refaire une toiture en ardoises est élevé. Les vendeurs proposent le pied carré du toit à près de 22,5 $ minimum et le prix peut monter jusqu’à environ 40 $. Pour refaire une toiture en tuiles d’ardoise, votre budget varie de 20 000 à 35 000 $ pour un bungalow, 25 000 à 40 000 $ pour une maison à étage et de 40 000 à 60 000 $ environ pour une maison d’architecte.

Toiture en tôle et toiture plate

Le toit en tôle coûte entre 12,5 à 15 $ le pied carré, mais son installation est cependant onéreuse. Le tarif pour refaire une toiture en tôle est en effet aux environs de 15 000 à 25 000 $ pour un bungalow. Il peut même aller jusqu’à près de 30 000 $ pour une maison à étage. Avec une maison à structure particulière, la réfection vous coûtera entre 30 000 et 60 000 $ environ.

La jointure de la toiture plate est très délicate et explique le coût élevé de son installation. Il faut y ajouter le prix du toit compris entre 8 et 10 $ par pied carré. Le prix pour refaire une toiture plate est donc évalué en fonction de la surface à couvrir et de la complexité de la tâche.

Soumission Gratuite. Réponse en 24h

6275 Rue Papineau, Montréal, QC H2G 2X1

514-600-2762